Jours 3 et 4 : deux jours dans la pampa de Laponie


On est tout juste de retour d'un périple de deux jours dans la pampa de Laponie. On a la peau qui tire du chaud/froid, les joues toutes rouges de soleil, les cheveux mouillés parce qu'on sort d'un sauna "à la finlandaise" (autrement dit: sans vêtements !). 

On dessine, on lit, on papotte et on debrief des deux superbes jours qu'on vient de passer ensemble. 

Lundi

Départ à 9h de l'auberge. Nos guides (francophones) ont déjà compris le bidule : ils nous donnent rdv 15min avant pour être sûrs qu'on ne traîne pas. Ça ne rigole pas les horaires avec les finlandais: l'heure c'est l'heure!



















On chausse nos minis skis (un mélange entre skis de fond et skis de randos) et nous voilà partis pour une rude matinée d'escalade. 

Les premiers 100 mètres sont révélateurs: une dizaine de chutes, et des embouteillages en file indienne parce que les skis glissent en montée si on se penche vers l'avant. 

Bon... il va falloir s'armer de courage et de patience !


On atteint le sommet de la montagne vers 14h... Ouf !! Enfin presque. Le plus rude reste à venir: ces skis sont terriblement instables, au moins autant que la météo et la neige. 

On alterne donc entre portage de ski sur l'épaule pour éviter le verglas et le pepet ski pour éviter la poudreuse. Certains ont 3 paires de skis sur les épaules et d'autres relèvent et encouragent ceux qui traînent, le tout ponctué de rafales de vent et de neige, dans des températures qui caillent les bouts du nez.




On retarde (jusque 17h!) la pause midi pour trouver un endroit plus à l'abri du vent. 

Vous pouvez facilement imaginer notre soulagement quand on a pu enfin s'enfoncer dans la poudreuse (jusqu'aux hanches) pour manger le "midi". 





L'arrivée à la cabane initialement prévue à 16h s'est faite à 21h ! On entendait plus une voix quand on s'est enfin posés à table pour dévorer le ragoût d'élan prévu par Maria.

Le souper s'est fait à la bougie, car la cabane n'a ni eau courante ni électricité: de vrais hommes des bois !
Sauna typique, 
sauts dans la neige en pleine nuit, 
pipi en toilette sèche 
et on était parés pour cette petite nuit au son du poêle à bois.


















Mardi 

Ce matin le réveil est durdur pour certains. Maud serait bien restée cachée sous la couette quelques heures de plus mais les interminables questions de Samuel ont raison de sa somnolence.

Toute la cabane sent bon le café et le porridge... Mais avant de se mettre à table, Maria nous anime 1h de yoga pour se détendre les muscles et les préparer à la journée. Première expérience pour certains: la souplesse et l'équilibre des hommes laisse à désirer ! Ouf que Benjamin relève le niveau! 😉



On rechausse ensuite nos skis pour atteindre un magnifique lac gelé. Cette fois on est plus prudents: on parcourt la piste de ski de fond plutôt que les hors pistes. Les paysages tous blancs au milieu des boulots n'en sont pas moins spectaculaires 😍


















Pause lunch "saucisse à la broche" dans un kota, un petit cabanon public dans lequel il est possible de se faire un feu et de se mettre à l'abri. On s'impressionne beaucoup du respect de ce peuple : chacun laisse simplement chaque lieu emprunté dans son état initial. Le taux de criminalité est si bas ici qu'il est rare de fermer sa voiture et sa maison à clef.

On fonce au sauna en rentrant à l'hôtel, pour ensuite profiter de ce moment de détente bien mérité..



La Team Laponie ❄️


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Jours 1 et 2 : premiers pas en Laponie

Création du documentaire